Gabon. Ossouka évoque une pénurie en gasoil dans le centre et le sud du pays.

Partagez
Ossouka lors de l’audience que lui a accordé Ali Bongo. ©DR

Sud Télégramme le 20/06/2022 – Rose Christiane Ossouka Raponda, Première ministre du Gabon a reconnu, bien  malgré elle, qu’une pénurie en gasoil frappe actuellement le centre et le sud de ce pays producteur de pétrole.

Image gif

C’était au cours d’un entretien que lui a accordé le président de la République ce matin. Le Chef du gouvernement était en fait venu faire au « patron » le compte rendu de sa participation à l’Africa CEO Forum qui s’est tenu à Abidjan (Côte d’Ivoire) les 13 et 14 juin derniers.

Mais les échanges vont rapidement revenir à la réalité locale, notamment le manque de gasoil qui avait d’ailleurs entraîné de longues files de véhicules dans les stations services la semaines écoulée.

Alain Claude Bilie by Nze, porte-parole du gouvernement, balayant la thèse de la pénurie, avait plutôt argué un retard des bateaux chargés de livrer le fuel depuis Port-Gentil jusqu’à Libreville.

Pourtant de source officielle,  « Rose Christiane Ossouka Raponda a, au cours de cette rencontre avec Ali Bongo Ondimba, abordé les questions d’ordre domestique, notamment   la pénurie en  gasoil observée il y a quelques jours dans la région Centre Sud » peut-on lire du communiqué officiel. C’est bien d’une pénurie dont il est question.

Si Ossouka Raponda assure que son équipe a mis en œuvre « un ensemble de mécanismes d’urgence pour réapprovisionner les villes concernées », elle reste cependant muette quand il faut expliquer les causes d’une telle situation alors même que le gouvernement se gargarise d’avoir réalisé une production pétrolière record.

Jules Prince L'Essandone

Jules Prince L'Essandone

Jules Prince est passionné d'écriture et d'art africain.

Laisser un commentaire