Gabon. Ali Bongo ira plaider pour la création d’un marché de carbone à Glasgow


Le président Gabonais va plaider pour un marché de carbone salutaire pour son pays.© DR

Le Président Ali Bongo Ondimba, qui prendra part du 1er au 02 novembre 2021, à la Conférence des Parties sur les Changements Climatiques (COP 26) en Ecosse, souhaite plaider pour la création d’un marché de carbone qui permettrait de soutenir les efforts du Gabon notamment.   

Le discours d’Ali Bongo reste invariablement le même. Après Riyad en Arabie Saoudite où il avait adressé le même message à l’endroit des investisseurs Saoudiens, le numéro un gabonais entend faire “une levée de fond” à Glasgow où il participera le 1er novembre prochain, au “World Leaders Summit”, Conférence réunissant des Chefs d’État et de délégations sur le Climat.

Celui que beaucoup d’instances internationales désignent désormais comme le leader de l’écologie en Afrique prévoit de mettre un accent sur l’importance de la création d’un marché de carbone. Ceci afin de soutenir les actions des pays comme le Gabon dont les politiques environnementales concourent à la préservation des forêts tropicales, “solution à  même de lutter contre les changements climatiques” souligne la communication présidentielle.

En marge de la Cop 26, Ali Bongo devra assister à une Table ronde sur « l’action et la solidarité » présidée par le Premier Ministre britannique, Boris Johnson.  

Dans le cadre de ce Sommet d’importance sur le Climat, le Chef de l’État Gabonais prendra également la parole au ” Forest Leaders Summit “.

A noter que le Gabon, qui préside actuellement le groupe des négociateurs africains sur le Climat, fera un plaidoyer et mettra un accent particulier sur les financements nécessaires à la question de l’adaptation pour le Continent, en vue de faire face aux catastrophes découlant du réchauffement climatique.


Laisser un commentaire